Affaires

Une prime pour les travailleurs : le Département flamand du travail et de l’économie sociale et le Service flamand des impôts lancent un bonus emploi

Le gouvernement flamand veut encourager les chômeurs à chercher un emploi, tout en motivant les travailleurs actuels à continuer à travailler. À cette fin, le Département flamand du travail et de l’économie sociale (DWSE), le Service flamand des impôts (VLABEL), l’agence publique de numérisation Digitaal Vlaanderen ainsi que Cronos Public Services ont collaboré pour mettre en place un bonus emploi.

Vous gagnez moins de 2 500 € bruts par mois ? Dans ce cas, vous pouvez bénéficier du bonus emploi, une prime octroyée par le gouvernement flamand pour encourager les travailleurs flamands. Le montant de cette prime peut s’élever à 700 € par an. Elle peut être accordée non seulement aux travailleurs à temps plein, mais aussi aux travailleurs à temps partiel. Comment pouvez-vous la toucher ? Il vous suffit d’enregistrer votre numéro de compte sur le portail Mijn Burgerprofiel (« Mon profil citoyen »).

Un projet lancé de concert

Le Département flamand du travail et de l’économie sociale (DWSE), le Service flamand des impôts (VLABEL) et l’agence publique de numérisation Digitaal Vlaanderen ont lancé ce projet de concert avec d’autres parties prenantes. Dans ce cadre, le DWSE est responsable du calcul et de l’octroi du bonus emploi. Pour assurer le bon fonctionnement du système, le DWSE s’est mis à la recherche d’un bon gestionnaire de projet. En effet, outre le manque d’effectifs pour assurer le développement, le département avait besoin de créer une nouvelle application pour pouvoir mettre en œuvre le bonus emploi avec succès. C’est auprès de Cronos Public Services qu’il a trouvé les profils recherchés.

Il n’est jamais facile de collaborer avec autant de partenaires. Dans ce projet intensif, le rôle de gestionnaire de projet a revêtu une importance essentielle.

Anke Storme, collaboratrice du département WSE

Les bons accords font les bons amis

D’emblée, le gestionnaire de projet de Cronos a pris la co-direction du projet pour assurer l’implication de toutes les parties prenantes et créer une vue d’ensemble, ce qui n’était pas une mince affaire étant donné le grand nombre d’équipes participantes.

Dès le départ, l’approche s’est fondée sur un flux de communication ouvert. Les parties prenantes se sont réunies chaque semaine pour discuter de l’état d’avancement, réaliser les ajustements nécessaires et communiquer les bonnes comme les mauvaises nouvelles sans délai. Le travail effectué en étroite collaboration a amené les différentes équipes à nouer des liens solides. Et grâce à des accords clairs et une bonne synergie, cette coopération s’est parfaitement déroulée.

La communication était vraiment excellente. Transmettre des messages difficiles n’était jamais un problème en raison de la confiance et du respect absolus établis entre nous »

Anke Storme, collaboratrice du département WSE

Business et informatique : une grande histoire

Au cours du développement de l’application au sein du DWSE, les collaborateurs des services opérationnels et informatique ont formé une seule équipe. Cette nouvelle méthode de collaboration a été très avantageuse pour les deux parties : les développeurs ont pu s’impliquer dans le projet avant même que la réglementation ne soit définitive, ce qui a permis au DWSE de déterminer sur-le-champ si les idées étaient réalisables sur le plan technique et de dresser la liste des fonctionnalités indispensables.

Nous avions précisé dès le départ que nous aurions besoin d’un aperçu clair des aspects techniques, pour que d’autres personnes puissent directement reprendre ce projet à l’avenir. Aussitôt dit, aussitôt fait : nous nous sommes vraiment sentis écoutés.

Emly Windels, chef de service du département WSE

Une application dynamique

Cronos Public Services a développé une application aussi dynamique que possible, en tenant compte du contexte global. Grâce à cela, le DWSE peut effectuer certaines adaptations lui-même le cas échéant, sans devoir faire appel à un partenaire technique. Les récentes indexations salariales en sont un bel exemple. Le bonus emploi était encore en plein développement quand les limites salariales pour 2022 ont dû être adaptées. Si les développeurs n’avaient pas prévu la flexibilité nécessaire dès le départ, cela aurait été un grand problème. Heureusement, le DWSE a pu modifier les paramètres en quelques clics.

Une quantité gigantesque de données

La masse de données à traiter dans le cadre du bonus emploi représentait un défi en soi, car d’autres processus devaient continuer à fonctionner en même temps. Mais grâce à l’approche flexible et anticipative adoptée par l’équipe, aucun problème majeur ne s’est manifesté jusqu’à présent.

Il fallait traiter d’énormes quantités de données, ce qui était tout sauf évident. Grâce à une bonne préparation, tout s’est bien passé.

Emly Windels, chef de service du département WSE

Une belle réalisation

Le bonus emploi est désormais accessible aux travailleurs, et le processus de demande pour les ouvriers frontaliers a aussi été lancé. Début 2023, ce sera au tour des indépendants, après quoi l’équipe de projet mixte entamera directement les préparatifs pour l’année de paiement suivante. Le travail est donc encore loin d’être terminé, mais l’équipe peut déjà être fière de tout ce qui a été fait ces derniers mois.

Nous avons développé une application de grande qualité, mais je me souviendrai surtout de la magnifique collaboration entre tous les participants. C’est vraiment une belle réalisation en soi !

Anke Storme, collaboratrice du département WSE

Cronos Public Services se fonde toujours sur les besoins du client pour constituer une équipe d’experts adaptée. Vous êtes à la recherche des meilleurs profils qui conviendront vraiment à votre projet et à votre équipe ? Contactez Cronos Public Services pour une collaboration sur mesure.

Vous voulez en savoir plus sur ce projet ?

En savoir plus

Innovation
Enabel met des outils numériques à disposition de ses collaborateurs internationaux

Enabel est l’agence de développement du gouvernement fédéral. Avec 2000 collaborateurs et collaboratrices, l’Agence gère quelque 170 projets dans une vingtaine de pays, en Belgique, en Afrique et au Moyen-Orient. Afin que ces personnes puissent collaborer de manière fluide au-delà des frontières, le besoin d’une plateforme commune, soutenue par des experts et des solutions numériques, s’est fait sentir. Cronos Public Services a soutenu Enabel dans ce projet en faisant une proposition sur mesure.

Innovation
Thomas More se prépare pour l’avenir avec un tout nouveau site Internet
il y a 3 joursAvec plus de 21 000 étudiants, Thomas More est devenue la plus grande haute école de Flandre. Cet institut du savoir écrit actuellement un nouveau chapitre de son…
Innovation
Le SPF Mobilité et Transports innove avec une plateforme low-code pleine d’avantages

Le SPF Mobilité et Transports développe régulièrement de nouvelles applications à l’appui de la vie quotidienne des citoyens et de la nation sur terre, en mer et dans les airs. Avec l’aide de Cronos Public Services, le SPF a fait la transition vers une nouvelle plateforme de développement axée sur la convivialité et la rapidité. Le secret ? Le low-code.

Affaires
Le jeu éducatif du VDAB ouvre la porte aux métiers en pénurie
il y a 3 moisÉtant donné que la Flandre compte déjà 207 métiers en pénurie, le VDAB a pour objectif de réduire ce chiffre particulièrement élevé en alimentant l’intérêt des…

Partagez-nous vos rêves les plus fous. Nous les réaliserons ensemble !