Une décision radicale réussie pour Toerisme Vlaanderen

Comment communiquer les résultats d’un service public de façon compréhensible, claire et attrayante ? Depuis un certain temps déjà, Toerisme Vlaanderen envisageait une autre approche. Avec Radikal, l’institution a réalisé en moins d’un mois un rapport annuel engageant et interactif pour 2017 – une véritable page d’exposition dédiée aux résultats de 2017.

Tine Vandermeersch, responsable de la communication chez Toerisme Vlaanderen, prend la parole.

Pourquoi avoir franchi le pas vers une page d’exposition numérique ?

« En tant qu’entreprise publique, nous avons le devoir de communiquer de manière transparente. Nous pouvons déterminer librement la façon d’y parvenir. Cette page d’exposition est pour nous un instrument de relations publiques, qui nous permet de communiquer avec nos partenaires et nos parties prenantes. Nous y affichons nos services, notre utilisation de la dotation et nos résultats, et nous stimulons la coopération. Elle favorise aussi nos objectifs internes, car tout le monde aime voir le résultat de son travail.

Au fil des années, nous avons eu recours à plusieurs formats imprimés, mais les retours ne justifiaient plus le temps investi. Comment les gens utilisaient-ils notre version imprimée ? Parvenait-elle bien aux personnes à qui elle était vraiment destinée ? Dans quelle mesure était-elle effectivement lue ? », raconte-elle.

Sur la même longueur d’onde

Tine explique comment la collaboration se passait: » Radikal nous a présenté un devis de qualité, un rétro-planning serré, et une proposition élaborée sur la base des cas pratiques que nous avions fournis. Cela nous a aussitôt donné l’impression que Radikal était à nos côtés !

Nous avons un peu tâtonné au début, mais une fois que nous nous sommes entendus, tout s’est déroulé sans problème. C’était une collaboration très ouverte entre client et fournisseur, où Radikal et nous-mêmes avons fait des efforts pour mener le projet à bien dans les temps », poursuit-elle.

Des délais serrés

« Nous avons tranché en décembre 2017, et à partir du 3 janvier, nous avons travaillé dur pour préparer notre réunion du nouvel an du 23 janvier. Nous y avons éveillé la curiosité de nos parties prenantes avec une version vidéo du rapport annuel, et nous avons célébré la mise en ligne du site de la page d’exposition. » se réjouit Tine.

Tine explique , »Nous ne nous sommes pas rendu les choses faciles en nous fixant une échéance aussi rapprochée, mais grâce à un éventail d’outils de collaboration en ligne, nous nous sommes étonnés nous-mêmes en y parvenant avec seulement deux réunions de projet.

Sur la page d’exposition, nous utilisons quatre modèles. Pour chaque modèle, nous avons élaboré le contenu via des feuilles de travail. Radikal a ainsi pu se concentrer sur le développement, tandis que nous connaissions la longueur de la copie et le nombre d’images nécessaires. Ce système a aussi permis d’accélérer le processus.

À vrai dire, je reste surprise que nous ayons pu tout terminer à temps. Vers la moitié du projet, j’ai réalisé avec soulagement que nous allions bel et bien réussir pour la date limite. »

Des prix mérités

« Nos efforts ont vraiment porté fruit. Nous sommes parvenus à communiquer beaucoup plus d’informations de manière plus accessible et plus mémorable. Nous évoluons vers une société en réseau, et Toerisme Vlaanderen s’intègre à ce mouvement. Loin de travailler seuls, nous collaborons avec nos partenaires pour tout. Ils occupent une place centrale sur notre page d’exposition, et ils en sont fiers. Nous sommes en train de construire un réseau d’ambassadeurs », dites-elle avec fierté.

« Ce type de rapport annuel est également beaucoup plus facile à mesurer : après deux mois à peine, nous avons déjà atteint beaucoup plus de personnes qu’avec le tirage de la version imprimée (2 000 exemplaires). Nous prévoyons aussi plusieurs campagnes en ligne. En matière de retour sur investissement, nous sommes donc sur la bonne voie.

Et pour couronner le tout, nous avons décroché deux prix : un Awwward et un CSS Design Award. C’était vraiment la cerise sur le gâteau, et en interne, cela a fait très plaisir à toutes les personnes qui ont contribué au projet » , raconte -elle.

Ne pas s’arrêter en si bon chemin

« À l’avenir, nous aimerions présenter des résultats encore plus détaillés. Chaque partie prenante s’intéresse à des aspects différents. Si nous mettons en place des filtres sur cette base, nous pourrons leur montrer encore plus clairement les avantages. Pensez par exemple à une navigation par région, par activités, etc. Un rapport annuel visuellement attrayant, personnalisé et interactif : c’est un objectif qui en vaut la peine ! », rêve-t-elle.