Le chaînon manquant dans les villes intelligentes et une mer intelligente

Selon Nils Walravens du centre de recherche de Leuven Imec, nos villes sont devenues plus intelligentes.

L’engouement autour de l’IdO n’est plus tout récent, et finalement, c’est une bonne nouvelle, du moins pour tous ceux qui connaissent le Gartner Hype Cycle. Car le peak des inflated expectations est suivi par la phase de trough of disillusionment, où le véritable travail est mis en avant, et où l’engouement est passé.  Et si vous lisez le schéma ci-dessous de Gartner Hype Cycle, spécifique à l’Internet of Things, une chose semble claire : Machine Learning vient de passer cette vague d’engouement. Et Machine Learning et Predictive Analytics sont une partie importante de l’IdO dans la “vraie vie”.

Un secteur important où nous voyons aujourd’hui de nombreuses applications IdO se développer est celui des “Villes intelligentes”.  Les “Villes intelligentes” sont un concept familier du gouvernement, et plusieurs autorités locales ont déjà lancé un certain nombre de projets pilotes. Mais les projets importants, plus concrets, où l’impact pour le citoyen sera très visible, sont encore attendus.

Certains des domaines pour lesquels nous constatons un intérêt croissant auprès des autorités locales sont :

  • Mobilité intelligente : chaque autorité locale est confrontée à un nombre croissant de problèmes en termes de mobilité, et la technologie doit aider à résoudre des problèmes urgents à court terme. Si l’on considère que de nombreux véhicules seront probablement pilotés par un utilisateur d’un smartphone, celui-ci peut capturer les données nécessaires pour identifier les flux de trafic. En appliquant des analyses d’apprentissage automatique, ces flux peuvent être corrigés préventivement par les citoyens pour encourager à utiliser d’autres moyens de transport.
  • Gestion des déchets intelligente : La gestion des déchets sera un problème au cours des prochaines décennies, et y réagir en tant qu’autorité locale sera essentiel. La mise en place de capteurs dans des conteneurs et l’utilisation des données pour cartographier les flux peuvent aider à communiquer préventivement avec le citoyen.
  • Énergie intelligente : un fait est certain, le coût de l’énergie ne fera qu’augmenter, et notre empreinte carbone doit être réduite de façon drastique. Plusieurs projets d’énergie intelligente ont déjà montré que l’utilisation de l’Énergie intelligente peut réduire considérablement les coûts. Encore une fois, des capteurs peuvent être placés, et les données générées par différents compteurs peuvent être utilisées pour créer un bureau, une rue ou une ville plus intelligent(e). En appliquant l’apprentissage automatique sur les “données énergétiques” de ses centres de données, Google a permis de réduire de 15 % leur consommation d’énergie.

Dans l’agriculture et l’aquaculture aussi, il existe des applications IdO qui permettent un meilleur rendement. Ainsi, nous avons appris lors de l’événement Smart@Sea comment une entreprise norvégienne élève du saumon en pleine mer, avec des caméras qui enregistrent quand les poissons ont faim et des robots qui nourrissent les poissons en pleine mer jusqu’à 3 fois par jour. Le pêcheur peut alors réduire ses visites à sa station d’élevage à une fois par semaine.

Smart@Sea s’est déroulé le 20 avril à Ostende. Le Groupe Cronos en était un fier co-organisateur aux côtés de Vito, Greenbridge et Flanders Maritime Cluster. Le thème de la journée a été l’impact de la technologie sur l’industrie maritime. L’IdO était le sujet principal de ce jeudi. Mais comment pourrait-il en être autrement : s’il y a deux secteurs dans lesquels l’IdO joue un rôle important, c’est bien les Villes intelligentes et l’industrie 4.0. La croissance bleue et l’industrie maritime ne font-ils pas aussi partie de l’industrie 4.0 ? Tant le discours d’ouverture du gouverneur de la Flandre-occidentale que celui du secrétaire d’état de la mer du Nord étaient évidents : la croissance bleue n’est pas une illusion, mais une industrie qui mérite de plus en plus d’attention et qui peut devenir un secteur important. Le Groupe Cronos était présent avec IdO, AR/VR et des applications d’apprentissage automatique.

Les 27 et 28 avril, STIB a organisé, avec l’aide de Cronos, un hackaton pour développer une appli intéressante sur base de données de STIB.